«

»

juin
10

La femme en Islam : une sœur et une voisine exemplaire

 

 

Après avoir vu comment la femme devait se comporter à l’extérieur, la façon dont elle devait agir en tant qu’épouse, il convient de s’intéresser à l’attitude qu’elle doit suivre avec ses sœurs en Islam. Qu’il s’agisse de simples connaissances lointaines ou de voisines, la femme vertueuse entend bien que ces dernières ont des droits sur elle.

 

 

Le comportement de la femme envers ses sœurs :

 

Il est important pour elle de souder les liens avec ses sœurs en Islam. « Ne néglige aucune œuvre de bien, pas même le fait de rencontrer ton frère avec un visage radieux » [Rapporté par Muslim et Timirdhi]. La femme doit donc sourire à sa sœur lorsqu’elle la croise tout en lui adressant un salam, ainsi elle obtiendra des hassanates facilement si ALLAH L’Unique le veut. Par ailleurs, il faut que la femme ait une bonne opinion de sa sœur en islam. Elle doit cultiver le bon soupçon, c’est-à-dire essayer de trouver des excuses à sa sœur si jamais elle observe chez elle une attitude qui semblerait étrange à première vue. Ce qu’elle croit être une erreur doit être interprété de manière positive. La femme pieuse garde une haute estime de ses sœurs. Aussi, la femme craignant ALLAH Le Très Haut comme il se doit sait que le mieux est de cacher les défauts de sa sœur. Effectivement, Abou Houreyra rapporte à ce propos que le Messager d’Allah a dit :
« Celui qui cache les défauts de son frère, Allah lui cachera ses défauts d’ici-bas et dans l’au-delà. »[Rapporté par Mouslim]

Ensuite, ALLAH L’Exlaté a dit dans le Saint Coran :« Ô vous qui avez cru ! Evitez de trop conjecturer [sur autrui] car une partie des conjectures est péché. Et n’espionnez pas ; et ne médisez pas les uns des autres. L’un de vous aimerait-il manger la chair de son frère mort ? vous en aurez horreur. Et craignez Allah. Car Allah est Grand Accueillant au repentir, Très Miséricordieux. » Sourate Al Hujurat, verset 12.

 

Parmi les qualités de la femme pieuse, il y a la miséricorde (ar rahma). Elle Pardonne les erreurs de ses sœurs, elle fait preuve de clémence. ALLAH L’Exalté a dit dans le Noble Coran, dans la Sourate Al Hijr, verset 85: «  Et l’Heure [sans aucun doute] arrivera ! Pardonne-[leur] donc d’un beau pardon. » ALLAH L’Unique a précisé que le pardon seul ne suffit pas, il doit être effectué de la meilleure des façons. Elle sait également donner de bons conseils, et garde les secrets que l’on lui confie. ALLAH Le Très Haut a dit à ce sujet, dans le Saint Coran : « Et n’approchez les biens de l’orphelin que de la façon la meilleure, jusqu’à ce qu’il atteigne sa majorité. Et remplissez l’engagement, car on sera interrogé au sujet des engagements. » Le secret est un engagement auprès de sa sœur ! La femme vertueuse aide sa sœur dans le besoin, à titre d’exemple, elle lui vient en aide si elle a des dettes impayées. Cela facilite le fait que le jour du Jugement ALLAH Le Tout Miséricordieux l’écarte d’un quelconque châtiment. Ce genre de choses contribue à la solidarité des musulmans, à souder les liens des frères et des sœurs.

En plus de cela, la croyante évite de jalouser les autres femmes, elle ne doit pas envier ses sœurs pour ce qu’ALLAH Le Très Haut leur a donné ! Dans la sourate An Nissa, au verset 54, ALLAH L’Unique a dit : «  Envient-ils aux gens ce qu’Allah leur a donné de par Sa grâce ? Or, Nous avons donné à la famille d’Abraham le Livre et la Sagesse ; et Nous leur avons donné un immense royaume. » Le fait d’envier quelqu’un n’est pas une attitude digne de la croyante, puisque c’est comme si elle se plaignait de ce qu’ ALLAH L’Exalté a accordé aux autres ! Alors qu’ALLAH Le Très Haut s’est interdit l’injustice.

Les voisins sont très importants en Islam, qu’ils soient musulmans ou non, la croyante adopte le meilleur des comportements avec eux. A ce propos, d’après Ibn ‘Omar et ‘Aicha, radia ALLAHu ‘anhum, le Messager d’ALLAH (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit : « Djibril n’a cessé de faire des recommandations en faveur du voisin à tel point que j’ai pensé qu’une part de l’héritage leur serait accordé. » Elle ne doit pas nuire à ses voisines, mais doit plutôt agir avec sagesse et bonne exhortation. D’après Abou Houreyra, le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit : « Par Allah, il n’est pas croyant ! Par Allah, il n’est pas croyant ! Par Allah, il n’est pas croyant ! ». On demanda : « Qui donc, ô Messager d’Allah ? ». Il répondit : « Celui qui cause un mal dont le voisin n’est pas épargné »

 

Finalement, la musulmane est une perle qui ne doit pas être exposée à tout le monde, elle est la meilleure des jouissances qui puisse exister dans la vie d’ici-bas. Son objectif principal est de satisfaire ALLAH Tabaraka wa Ta’ala.

Et ALLAH sait mieux.

Page en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 664Commentaires spam bloqué jusqu'à présent parSpam Free Wordpress

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>