«

»

juin
21

Les instruments de musique

Les instruments de musique ont envahi notre quotidien, ils sont à chaque recoin de notre vie. Maison, voiture, centre commerciaux, pas un endroit n’y a échappé à tel point qu’un jour spécifique leur a été consacré: la fête de la musique! Nous ne parlons pas ici seulement des pays européens, mais bien au contraire, une fois de retour au « bled », c’est parfois pire et on est au courant des derniers tubes occidentaux et orientaux. Voyons le cas de la musique dans notre religion, et si oui ou non la cohabitation est possible.

Stars ou compagnons?

Qui dit musique dit chanteurs ou encore stars. Stars qui signifie étoile dans la langue de Molière car ils sont censés servir de guide aux gens. Mais quel guide? Attardons nous d’abord sur le cas des chanteurs avant de parler de ce qu’ils chantent. Les jeunes, comme les moins jeunes prennent pour exemple ces stars dans leurs manières de s’habiller, de parler et parfois même connaissent leur biographie par cœur, alors que si l’on demandait le nom ne serait-ce que d’un seul compagnon à ces personnes qui écoutent leur musique, ils ne pourraient le donner. Est-ce normal pour nous musulmans? Non, ces musiciens ne sont d’abord pas des exemples  dans cette vie par leur peu d’études en général, mais encore moins des exemples religieux pour leur éloignement d’Allah. À fortiori, qu’en est-il du prophète, paix et bénédiction sur lui, qui est notre véritable exemple: Allah dit dans son noble Coran {En effet, vous avez dans le Messager d’Allah un excellent modèle [à suivre], pour quiconque espère en Allah et au Jour dernier et invoque Allah fréquemment.} (sourate 33, verset 21). C’est lui notre vrai guide et notre modèle, nous musulmans, si on veut être apaisé dans l’au-delà et dans cette vie.

Les instruments de musique sont-ils interdits?

Après avoir passer en revue le cas des chanteurs, peut-on écouter leur production ? Des preuves explicites existent concernant l’interdiction des instruments de musique aussi bien dans le Coran que dans la sunna (tradition prophétique), qui sont les deux bases de notre religion.

Dans le Coran, Abdallah Ibn Mass’oud l’un des compagnons les plus savants sur l’interprétation du Coran a dit à propos du verset suivant {Et parmi les gens il y en a qui, dénués de science, achètent de plaisants discours pour égarer hors du chemin d’Allah et pour le prendre en raillerie. Ceux-là subiront un châtiment avilissant} (sourate Louqmen n°31, verset 6): « Par Allah il s’agit de la musique, par Allah il s’agit de la musique, par Allah il s’agit de la musique » (Rapporté par Al Hakim dans son Moustadrak). Peut-on admettre qu’un compagnon puisse dire des choses sans science? Surtout lorsqu’il s’agit du compagnon pour lequel le prophète, paix et bénédiction sur lui, a dit:  « Celui qui désire entendre le Coran comme il fut révélé dans sa fraîcheur; qu’il l’entende de la bouche d’Ibn Um ‘Abd[Ibn Mass'oud."

Maintenant, voici la parole de notre Messager paix et bénédiction sur lui): D'après Ibn Abbas (qu'Allah l'agrée), le Prophète (paix et bénédiction sur lui) a dit : « Allah vous a interdit le vin, les jeux de hasard, la trompette et le tambour. » (rapporté par Al Bayhaki, et authentifié par Al Albani)

De même, selon Abi Malik al Ach'ari (qu'Allah l'agrée), le Prophète (paix et bénédiction sur lui) a dit : « Il y aura dans ma communauté des gens qui rendront licite la fornication, le port d'habits en soie, le vin et les instruments de musique. » (rapporté par Al Bukhari) Ainsi, puisque ceux qui utilisent les instruments de musique  les rendent licites cela signifie sans aucun doute qu'ils étaient interdit initialement.

Quels sont les dégâts causés par la musique ?

Le chant fait pousser l'hypocrisie dans le cœur de la même manière que l'eau fait pousser les plantes. C'est un moyen qui conduit vers le libertinage et la fornication, car la musique a le pouvoir de déposséder le cerveau de sa raison et de mettre le cerveau dans son état d'enivrement : {Excite, par ta voix, ceux d'entre eux que tu pourras} (verset 64, sourate 17), les exégètes du Coran nous informent qu'Allah désigne par la voix du diable les instruments de musique.

Le chant fait disparaître la lumière qui émane de la foi dans le cœur et sur le visage. Il est impossible que l'on puisse aimer le chant et le coran en même temps, le chant empêche le cœur de contempler l'essence des versets du Coran et d'en appliquer le contenu. Aussi, l'imam Ahmed a dit: « La musique fait pousser l'hypocrisie dans le coeur, cela ne me plaît pas » et l'imam Malik a dit: « Pour nous ce sont les pervers qui font cela », c'est-à-dire ceux qui écoutent la musique.

Musique et mariage font-ils bon ménage ?

Les mariages sont devenus, aujourd'hui, une occasion pour se dévêtir et écouter de la musique et donc de désobéir à Allah. Énormément de personnes animent leur mariage avec de la musique dont les paroles poussent au libertinage et à la débauche.

La musique est devenue une telle nécessité pour célébrer les mariages qu'elle est considérée comme l'un des contrats de mariage sans lequel le mariage pourrait être considéré comme caduque. Comment espérer que le mariage soit béni après une telle cérémonie ?

Existe-il un chant autorisé en islam ?

Il en existe un type, il s'agit des chants qui servent à annoncer un mariage. D'après Mohamed ibn Hatib (qu'Allah l'agrée), le Prophète (paix et bénédiction sur Lui) a dit : « Ce qui distingue un mariage licite de celui qui ne l'est pas, c'est le tam-tam et la voix. » (rapporté par At-Tirmidhi)

Il est autorisé de jouer du tam-tam et de chanter quand il s'agit d'un mariage, uniquement pour les femmes et il faut que ce soit fait entre elles sans que les hommes puissent les entendre. Le chant doit être exempt de propos choquants et il ne doit y avoir que du tam-tam et rien d'autre. Il est aussi interdit d'utiliser des hauts parleurs pour amplifier le son même si les femmes sont entre elles.

Enfin, des successeurs ( des personnes ayant vécu à l'époque des compagnons sans avoir vu le prophète paix et bénédiction sur lui) ont demandé au grand compagnon AbdAllah ibn Abass s'il était possible de faire le hajj d'une certaine manière et ont donné comme argument le fait que Abou bakr et Omar (les deux plus grands compagnons et les deux personnes ayant la plus grande valeur après les prophètes) n'effectuent pas le hajj de la manière dont le faisait le prophète (paix et bénédiction sur lui). AbdAllah ibn Abass leur dit alors: Je vous dit que le prophète a fait ainsi et vous m'opposez la parole d' Abou bakr et d' Omar ? Je crains qu'Allah vous envoie des pierres du ciel! Qu'en est-il aujourd'hui des personnes qui tordent le coup aux preuves et qui préfèrent les paroles des hommes aux paroles du Prophète, paix et bénédiction sur lui, concernant la musique? Réfléchissons et méditons, et à ce moment nous verrons que la musique est non seulement interdite mais est très dangereuse pour notre foi.

N'attends pas et si tu écoutes de la musique, repens-toi en jetant tout tes cd de musique et en supprimant tous les mp3 de ton ordinateur. Aujourd'hui tu peux encore te distraire avec la musique mais sache que dans l'au-delà cela sera transformé en douleur et en châtiments! Crains donc Allah et applique les enseignements du Coran en préservant ton ouïe contre les péchés!

Voici le dépliant correspondant à l'article, à partager sans modération sur les pages facebook de vos amis et familles( dans les images de notre page facebook):


Allah est plus savant

Page en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 625Commentaires spam bloqué jusqu'à présent parSpam Free Wordpress

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>