«

»

déc
29

[Exclu: Soirée de conférences exceptionnelle mardi 31] Un instant de réflexion sur le nouvel an

Avant de parler du nouvel an, Dourous.net organise une soirée de conférences afin d’empêcher un maximum de nos frères et de nos sœurs d’aller fêter le nouvel an:

 

Faites passer le message au maximum, barak Allahou fikoum pour que vos frères et soeurs ne se retrouvent pas dans des lieux interdis ce soir là!!!

Bientôt des centaines de millions de personnes à travers le monde vont fêter le début d’une nouvelle année, et parmi eux des musulmans.

Comment se réjouir d’une année perdue ? Célébrer une année passée de notre vie est une grande imbécillité, une forte ignorance et une immense insouciance. Car il n’y a rien dans cette occasion qui incite à célébrer une fête mais elle contient seulement des raisons de s’attrister (comme vis à vis de notre négligence à l’égard d’Allah durant l’année écoulée).

Pourquoi célébrerions nous cette fête ? Pour avoir perdue une année de notre vie ? Ou bien parce que notre terme s’approche ? Ou bien pour contredire l’ordre du Prophète (Paix et Bénédiction d’Allah soient sur lui) pour avoir suivi les non-musulmans?

Comment l’être humain peut se réjouir de la perte d’une chose qui lui est précieuse : la perte d’une une partie de sa vie.

Es-tu heureux parce que tu as perdu une année de ta vie ? Une année qui t’a rapprochée de la tombe. En es-tu heureux ? Une année qui te rapproche du Jugement d’Allah. En es-tu heureux ? Qu’as-tu fait de bien dans tes œuvres pour être heureux ? Es-tu satisfait de tes bonnes actions ? En as tu fait assez ? … Ce jour là n’est que simplement tristesses !

Si la personne se souvient de ses erreurs commises durant l’année passée, elle devrait pleurer à cause de ses désobéissances et de ses négligences vis à vis de Son Seigneur.

Hassan Al-Basri (qu’Allah lui fasse miséricorde) a dit : «  Ô enfant d’Adam tu n’es qu’un laps de temps et chaque jour qui s’en va, c’est une partie de toi qui s ’en va avec ».

Au lieu d’être heureux, fait le bilan de tes œuvres et n’oublie jamais la parole de ‘Omar Ibn Al-Khattab (qu’Allah soit satisfait de lui) :  « Jugez-vous avant d’être jugé et pesez vos œuvres avant qu’elles ne soient pesées. »

Aujourd’hui les gens sont préoccupés par cette vie, préoccupés à amasser des richesses sans faire le bilan de leurs œuvres.

Il y a une banque que nous possédons appelée la banque des mauvaises actions. De temps en temps, nous arrive t-il à la consulter ? Est-elle à découvert ou le solde de bonnes actions est-il suffisant ?

Sache que lors du Jugement, tu te rappelleras de tes soirées en boite, des péchés que tu as pu commettre ce jour-là.

Malheureusement les regrets ne serviront pas à grand chose ce jour-là.

N’oublions pas que dans la vie du Musulman, la plus importante est sa fin. D’ailleurs Allah nous dit : {  Et ne mourrez qu’en pleine soumission }.

Sachez que l’ange de la mort ne prend pas de vacances durant ce jour-là. N’as-tu pas peur de mourir ce jour-là en commettant le Haram ? Ou en étant à la recherche d’une proie pour commettre la fornication ?

Toi ma sœur n’a tu pas peur que ton âme soit prise par l’ange de la mort alors que tu es habillée d’une tenue honteuse ?

Ali Ibn Abi Talib (qu’Allah soit satisfait de lui) a dit : «  les gens dorment et lorsqu’ils mourront, ils se réveilleront ».

Le problème c’est que le réveil après la mort peut être très très dangereux pour toi. Réfléchis et médites sur ces quelques lignes.

Page en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 669Commentaires spam bloqué jusqu'à présent parSpam Free Wordpress

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>